Une nouvelle politique départementale adaptée à notre commune

 Dans le cadre des compétences départementales, le groupe "Les Avirons, un nouvel élan" formule des  propositions pour les Avirons. Le binôme Jean-Claude LACOUTURE-Annie HOARAU aura cette mission de faire avancer les différents points évoqués ci-dessous.

EDUCATION

La commune des Avirons dispose du plus vieux collège de la Réunion. Plus de 50 ans!

College des avirons

Un collège de centre ville situé en zone semi-rurale dans une commune en pleine expansion. Les bâtiments sont anciens, ils datent des années cinquante.Les effectifs sont actuellement de 625 élèves en légère baisse mais ils devraient connaître une forte augmentation à l’horizon 2015.

En raison du manque de places au collège Adrien Cadet, une partie des élèves des Avirons est scolarisée au collège Aimé Césaire, à l'Etang-Salé.

Proposition

- Construire un nouveau collège aux Avirons sur une zone où les problèmes de circulation sont moins importants.

 RESEAU ROUTIER

Le pont Bananes n'est plus adapté à la population actuelle devenue importante sur cet axe routier.

P2040364P2040369

Proposition 

- Rénover le Pont Bananes en procédant à un élargissement de ce passage.

 PETITE ENFANCE/ENFANCE 

- Les besoins en nombre de places en crèche sont réels aux Avirons. La réponse ne doit pas se faire au détriment des assistantes maternelles. Le conseil général se désengage de plus en plus de cette compétence.

-L'absence de Maisons d'Assistantes Maternelles aux Avirons.

Propositions 

- Mettre en place des actions collectives avec les parents de milieu modeste.

- Développer des actions d'accompagnement social sur les territoires recevant des logements sociaux. L'enjeu est de favoriser l'intégration des familles dans ces nouveaux quartiers.

- Mettre en place un Réseau de parents acteurs : impliquer les parents dans des activités parents/enfants.

 PERSONNES ÂGEES

- Les associations de personnes âgées ne sont pas suffisamment accompagnées par le conseil général.

- La fin des dispositifs d'accompagnement des CCAS (ex : contrat d'aide aux communes,...) ne tient pas en compte le partenariat indispensable des acteurs sociaux de proximité. Ces outils avaient permis aux communes dynamiques de bénéficier de financements pour rendre accessible les établissements recevant du public.

- L'aide pour l'amélioration de l'habitat n'est pas suffisamment souple et adaptée aux problématiques des personnes âgées.

- Un manque criant de structures d'accueil pour personnes âgées dépendantes.

Propositions

- Mettre à la disposition des personnes âgées un bus

- Renforcer l'aide financière au club 3ème Âge

- Accélérer les procédures liées à l'amélioration de l'habitat.

- Développer l'information sur les droits des personnes âgées, notamment celles les plus isolées.

- Encourager la création d'un EPHAD intercommunal sud-ouest afin de permettre aux personnes âgées de ne pas trop s'éloigner de leur famille.

 ACTION SOCIALE 

- Les anciens locaux de l'ARAST ne sont pas investis actuellement.

- Une absence de volonté politique à ce que le conseil général accompagne de nouvelles associations de proximité en faveur des familles modestes.

Local ex arasLocal ex arast tevelave

- L'aide sociale du conseil général est inadaptée aux besoins des familles en difficulté.

Propositions

- Adopter un dispositif d'aide financière qui répond mieux aux difficultés familiales.

- Permettre aux familles de recréer du lien social à travers des activités occupationnelles.

- Créer une Maison de la Famille : aide juridictionnelle, accompagnement dans les démarches administratives, aides aux femmes victimes de violences conjugales.

Maison de la famille

Future Maison de la Famille aux Avirons dans les anciens locaux de l'ARAST

 ENVIRONNEMENT

le Plan Départemental d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (P.D.E.D.M.A.)

Conformément aux dispositions de la loi du 13 juillet 1992, La Réunion s'est dotée d'un Plan d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (P.D.E.D.M.A.), validé Par arrêté préfectoral du 2 Février 1996. A sa demande, le Conseil Général de La Réunion a pris les compétences liées à la coordination, l'animation et la révision la même année.

Le Plan a trois objectifs principaux. Tout d'abord, la prévention de la production et de la nocivité des déchets, puis  la réduction de la mise en décharge des déchets est rendue possible par le tri et la collecte sélective. Ensuite, les techniques de valorisation par recyclage ou réemploi, compostage et production énergétique sont favorisées.

Le Conseil Général anime et coordonne les stratégies d’actions arrêtées dans le PEDMA en partenariat avec les services de l’Etat, l’ADEME, les Chambres Consulaires, les organismes professionnels, les associations de consommateurs et celles de protection de l'environnement, et les sociétés agréées (Eco-Emballages). Il coordonne et subventionne en partenariat avec l'ADEME et l'Europe les opérations menées par les Communautés de Communes et d’Agglomération dans le domaine de la gestion des déchets.

Il met en œuvre les actions de communication à l'échelle de l'île afin de sensibiliser le grand public et le public scolaire sur les comportements éco-citoyens à adopter au quotidien.

L'Observatoire des Déchets Ménagers et Assimilés de La Réunion, un outil pour la gestion des déchets.

La commune des Avirons est la seule commune de la CIVIS à ne faire aucune proposition pour la réalisation d'une déchèterie. Encore une fois, nous prenons du retard. Pour une meilleure qualité de vie de nos administrés, une déchèterie s'impose sur un espace éloigné des habitations.

Proposition

- Permettre la construction d'une Déchèterie aux Avirons (dans le cadre de l'intercommunalité):

La déchèterie est un endroit clos où les particuliers peuvent venir déposer GRATUITEMENT leurs déchets triés : encombrants, déchets verts, vieux meubles, ferrailles …

Une déchèterie accueille en complément des services de collecte en porte-à-porte les déchets volumineux (encombrants, déchets verts, métaux, gravats, cartons) ainsi que les déchets spéciaux (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques, lampes, batteries, huile de vidange, piles).

 AGRICULTURE

Suite à l’harmonisation des compétences intervenue le 1er janvier 2005 entre la Région et le Conseil Général de La Réunion, cette dernière est devenue la seule compétente sur les questions agricoles.  La politique agricole de notre collectivité est contenue dans un document cadre appelé « Les cahiers de l’agriculture » dont la première version a été élaborée en 2006. Une révision de ce document stratégique, engagée en 2012 avec l’ensemble des acteurs locaux et l’Etat qui élabore son Plan Régional d’Agriculture Durable (PRAD), s’achèvera en 2013. Elle définit les nouvelles orientations pour la période 2014/2020 en lien avec le futur programme européen FEADER pour la même période.

Valoriser le potentiel des territoires ruraux 

Les territoires ruraux, notamment ceux des hauts de l’île, méritent que de nouveaux modèles de développement économiques leurs soient consacrés. Ces nouvelles façons de vivre les hauts et de valoriser les ressources dont ils disposent constituent un enjeu clé du nécessaire rééquilibrage bas/hauts.

Le Conseil Général au travers du programme LEADER et en tant que référent du réseau rural participe à l’essor  des territoires des hauts.

Promouvoir les activités et les produits agricoles auprès de la population réunionnaise

Les marchés péis sont dédiés aux fruits et légumes de saison, aux fleurs, miel et divers produits transformés,  ainsi qu’aux signes de qualité tels que l’ Agriculture Raisonnée (AR)  Agriculture Biologique (AB). Ils renforcent les liens entre producteurs et consommateurs.

Aussi, face à une consommation insuffisante de produits frais locaux, le Département a souhaité s’engager dans une démarche de développement des « produits péis » visant à augmenter la part de ces derniers dans la restauration collective scolaire et plus particulièrement des collèges conformément aux compétences de la Collectivité.

Par ailleurs, aucune action n'a été menée par le futur ex-conseiller général des Avirons, pour permettre aux agriculteurs et éleveurs des Avirons de bénéficier du basculement des eaux d'est en ouest par l'intermédiaire de l'Antenne 8.

Propositions 

-Permettre aux agriculteurs des Avirons de bénéficier du prolongement de l'antenne 8 favorable à l'irrigation des terres agricoles.

- Favoriser l'écoulement des produits locaux dans les cantines scolaires du collège.

Départementales projet

Ajouter un commentaire