Prix musiques Océan Indien, un Avironnais récompensé!

mayakamaty.jpg

Stéphane Lépinay, à droite de Maya, est un garçon des Avirons. Mes félicitations (Photo Journal de l'Ile)

Le maloya-folk (et bien davantage) de Maya Kamaty a fait la différence, hier soir, au Palaxa, lors de la finale du Prix Musiques océan Indien. Manifestement, l’expérience de la pourtant jeune chanteuse a joué pour beaucoup dans la décision du jury de lui octroyer cette récompense. Elle devance l’autre finaliste réunionnais, JF Gang, toujours aussi enjoué, dont le répertoire plus proche de la variété, a peut-être manqué de relief. Les Mauriciens Patyatann, encore un peu tendres selon l’avis des spécialistes, terminent troisième dans une sélection en tout cas d’un très haut niveau artistique (105 groupes de la zone océan Indien s’étaient portés candidats).

À chaque édition, tous les deux ans, les exigences grimpent d’un cran, dans un concours qui entend donner un gros coup de pouce à un groupe de la zone. Après le Comorien Maalesh, le Malgache Mami Bastah et le Mahorais Bo Houss, Maya Kamaty aura droit à une semaine de coaching et à une quinzaine de dates de tournée dans des festivals et marchés des musiques de la zone et de métropole. Un véritable tremplin qui a, par exemple, permis au lauréat précédent, Bo Houss, de trouver un tourneur et d’enregistrer un album dont la sortie est prévue l’année prochaine.

D.C. Photos : LYL

Texte du Journal de l'Ile

Stéphane Lépinay

Commentaires (1)

Hoarau marie lyse
  • 1. Hoarau marie lyse | 10/11/2013
bravo à stéphane les parents récompensés!

Ajouter un commentaire