Primaires à droite: ne pas oublier ceux qui souffrent

Alerte bis 0f426 01cad


Je note une surenchère libérale chez les candidats aux primaires de novembre 2017. Bruno Le Maire s'en prend aux allocataires des minima sociaux. La réduction des effectifs dans la fonction publique, 

Certes, il faut produire de la richesse,  mais il y a nécessité à penser à ceux qui souffrent en métropole et à la Réunion notamment. La qualité du service public ne doit pas être remis en cause dans l'éducation nationale,  dans les hôpitaux, dans la Défense, pour la sécurité des citoyens,...

La solidarité envers ceux qui sont en difficulté ne doit pas être négligée. Or, je n'entends pas les propositions en ce sens.

Jean Daniel Dennemont 

 

 

Solidarité

Ajouter un commentaire