Pour une autre politique aux Avirons

Un changement de politique, de méthodes et d'élus est une nécessité aux Avirons.

- La ville de Avirons a été dénaturée par un aménagement irréfléchi. 

- Trop de mauvaises habitudes sont prises (ex : utilisation abusive des véhicules communaux par les élus, embauches réservés aux mêmes familles, décisions prises par quelques administratifs,...).

- La politique du maire qui  aide surtout ceux qui ont des moyens. Ex: déclassement des terrains,...

- Les mêmes élus aux mêmes délégations depuis plus de 15 ans.

- Le maire n'a plus de patience avec les administrés.

Il et temps que ça change!

Avec vous, je veux construire une politique plus humaine, moins d'injustices et un projet où les Avironnais se reconnaissent.

- Offrir un service public de bien meilleure qualité aux Avironnais(e)s.

- Encourager l'emploi des Avironnais au sein de la collectivité.

- Permettre un réel développement économique susceptible de générer des emplois.

2014, l'alternance est en marche aux Avirons.

Jean Daniel DENNEMONT

dado-corrige.jpg

Une autre politique

Commentaires (4)

Un gars la toujour vote le maire
  • 1. Un gars la toujour vote le maire | 09/08/2013
a cause lu trouve l'argent dans la période avant zélection et après i fait pu rien pendant 5 ans. Michel dennemont la besoin arrete un ti coup là. si lu veut pas partir na fait partir a lu dans les urnes
Pascal
  • 2. Pascal | 09/08/2013
C'est sur qu'on peut lui donner ce crédit à Jean Daniel. Sûr aussi que le maire actuel arrive en bout de course, et qu'en 2014, il faudra certainement un changement de maire et de politique sociale.
Jacky Payet
  • 3. Jacky Payet | 09/08/2013
Pascal doit mal connaitre Jean Daniel parce que je sais qu'il va fait bouger les choses aux Avirons car le maire fait de plus en plus n'importe quoi. Le maire s'en fout de nous on le fera comprendre ça en 2014 car il dort et préfère faire du vélo au lieu de s'occuper de nous.
Pascal
Toute personne visant le fauteuil de la mairie proposerait le même programme, mais une fois élu avec la réalité économique, certaines promesses seront difficiles à tenir.

Ajouter un commentaire