Plus que jamais déterminé pour préparer l'alternance aux Avirons

La confirmation d'une élection municipale par le conseil d'Etat est un non évènement. Une décision d'annulation aurait été un évènement.

Il était de notre devoir de saisir le conseil d'Etat, surtout que le jugement du tribunal administratif  avait conforté la légitimité de notre action. Le tribunal administratif avait reconnu que nos griefs contre Michel Dennemont étaient  fondés, mais avait  tout de même rejeté notre protestation électorale.

Disposant de l'appareil communal en main, le maire a usé de subterfuge pour gagner l'élection municipale de Mars 2014.

Malgré des irrégularités constatées, les écarts de voix sont déterminants en droit administratif.

Malheureusement la commune des Avirons perdra encore 5 ans. La ville des Avirons n'a plus de véritable capitaine à bord. Un maire qui n'a plus aucune motivation pour servir les Avironnaises et les Avironnais, mais qui s'emploie à règler ses comptes envers des personnes qui ne partagent pas ses opinions.

Notre détermination est sans faille pour défendre au mieux les intérêts des Avironnaises et des Avironnais. Nous nous inscrivons dans une dynamique pour préparer l'alternance aux Avirons.

Nous serons toujours là aux côtés des Avironnaises et des Avironnais.

Jean Daniel DENNEMONT, pour le groupe "Les Avirons, un nouvel élan"

 

Décision CE

Ajouter un commentaire