Mort de Simone VEIL

 

Simone veil

 

J'adresse mes condoléances à la famille et aux proches de Simone VEIL. Cette grande dame, la plus grande femme politique française à ce jour, a un parcours de vie exemplaire. Elle est une référence pour nous tous.

L'ancienne ministre de la santé de Valérie GISCARD D'ESTAING nous a donné la voie à suivre pour construire les fondations d'une société plus humaniste à la recherche de la paix et de la liberté. Elle est aussi le défenseur acharné d'un idéal européen.

Simone VEIL  a mené des conquêtes pour le droit des femmes et pour la lutte contre le tabagisme. Son action politique a permis à la société française d'obtenir des avancées sociétales dans un pays encore imprégné de conservatisme.

 

  • Quelques étapes de la vie de Simone VEIL :
  •  

En 1945, sa famille est décimée dans les camps de concentration. Elle fait cependant preuve d'une détermination stupéfiante : elle s'inscrit à Sciences Po, elle se marie avec Antoine Veil, elle a trois enfants et elle décide de travailler.  Pendant les années 1960, elle fréquente les milieux du Mouvement républicain populaire (MRP), dont son mari est proche.

En 1970, Simone VEIL est  la première femme secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) puis l'année suivante, la première femme à siéger au conseil d'administration de l'ORTF.

En 1974, elle obtient son premier poste ministériel. C'est un parcours très étonnant : à l'époque, les femmes des milieux bourgeois dont elle est issue font très rarement de la politique. L'Assemblée nationale compte alors 1,8 % de femmes.

Le parcours politique de simone VEIL connait un tournant en cette année 1974 avec l'adoption au parlement de l'interruption volontaire de grossesse. Devant des députés de son propre camp, trop conservateurs, son projet de loi est adopté grâce aux voix de l'opposition.

En 1979, elle arrive en tête lors des premières élections au suffrage universel du Parlement européen. Sa liste arrive première, elle devient  la présidente du Parlement européen.Elle est  une grande figure de la construction européenne.

Jacques Delors disait d'elle : "Le Parlement européen faisait ses premiers pas. Tout était neuf, tout était à inventer. Nous vivions dans les balbutiements d'une Europe enthousiaste, Simone Veil a fait preuve pendant sa présidence d'une qualité rare, le discernement."

De 1993 à 1995, elle fait partie du gouvernement de cohabitation d'Edouard BALLADUR en tant que ministre des affaires sociales, de la santé et de la ville.

de 1998 à 2007, elle a été membre du Conseil constitutionnel .


 

 

Simone VEIL

Ajouter un commentaire