Les Réunionnais ont exprimé leur désespérance

D'un parti à connotation raciste dans les années 80-90, devenu aujourd'hui largement accepté au point d'arriver largement en tête dans le pays du vivre-ensemble, le Rassemblement National de  Marine LE PEN prend corps dans une société réunionnaise gangrénée par les injustices, les inégalités, les incompréhensions du pouvoir.

Les réunionnais ont exprimé cette envie d'une autre politique, d'une meilleure écoute et de réelles décisions pour améliorer nos conditions de vie. Or, il voit depluis plusieurs années un chômage élevé, un pouvoir d'achat en diminution, l'exode des services publics dans les quartiers.

Ce s électeurs Frontistes ce sont nos amis, mes amis, qu'on rencontre tous les jours qui ont du mal à joindre les deux bouts, suspendus à un contrat aidé pendant des mois et des mois, ce sont aussi ceux qui payent tout et qui n'ont droit à rien.

Ces gens là en ont marre de voir pavaner les emplois fictifs, les incompétents occuper des postes importants, les élus qui se croient tout permis.

Un bon coup de pied dans la fourmilière. Mais l'extrême droit n'est pas une solution. L'extrême droite au pouvoir est très régulièrement une catastrophe. Facile de critiquer, mais difficile de gouverner.

Quand trouverons-nous des élus à l'écoute du peuple?

Ajouter un commentaire