Les dépenses communales explosent à l'approche des élections! Qui paiera?

Le budget primitif 2014 est intervenu dans un contexte pré-électoral.

Nous pouvons retirer quelques enseignements du Budget Primitif présenté par le Maire :

1- Les dépenses de fonctionnement explosent de façon inconsidérée. D'une année à l'autre, une augmentation des dépenses de l'ordre de 8,5%, soit plus d'1,2 M d'euros. Jamais, le budget de fonctionnement n'a représenté 70% du bugdet. C'est exactement en procédant à de grosses dépenses de fonctionnement que les bugets communaux dérapent. Aujourd'hui celui des Avirons dérape! A ce rythme, la commune des Avirons n'aura plus les moyens d'assurer certaines dépenses. Ce je-m'en-foutisme du maire est désespérant.

Parallèlement, l'endettement par habitant est bien au dessus de la moyenne nationale, ou des communes équivalentes à la Réunion. Ex : annuité de la dette est de 110 euros par habitant en 2013. 96 euros en 2011. La moyenne nationale est de 88 euros/hab.

2- Dans le même temps, nous constatons une chute des investissements en 2014. Les travaux de rénovation du réseau routier diminuent de 1 100 000 euros d'une année à l'autre.

Lorsqu'il s'agit de baisser les investissements, ce qui est pour moi un signe de mauvaise gestion, le maire évoque la contrainte budgétaire. Cependant, il fait exploser les dépenses de fonctionnement. 

Jean Daniel DENNEMONT

Dépenses explosent

Ajouter un commentaire