Les Avirons : polémique autour des 6000 euros d’indemnité

Article du JIR publié le 27 octobre 2012

"Aux Avirons chaque conseil municipal est l’occasion d’une nouvelle joute entre la majorité du maire Michel Dennemon et l’opposition. Une coutume qui a été dûment respectée hier puisque les affaires inscrites à l’ordre du jour ont donné lieu à des échanges parfois vifs entre les deux camps. Parmi les dossiers qui ont particulièrement agité l’assemblée figure notamment la fixation d’un montant maximum de rémunération pour le représentant de la commune (en l’occurrence le maire) au sein de la SPL Avenir Réunion.

Fixée à 6000 euros annuels, cette somme a soulevé diverses critiques chez certains. Menée par Thomas Fasy avec le soutien de Jonathan Rivière (ex candidat aux cantonales), une vingtaine de jeunes ont ainsi manifesté quelques minutes avant le début du conseil en arborant une banderole au slogan sans équivoque : "Non aux 6000 euros pour Michel Dennemont, oui à 6 000 euros pour les jeunes".

manif-jeunes-devant-mairie-avirons-jir-139260.jpg

Sentant poindre les critiques du côté de l’opposition, le maire a donc prit les devant en conseil. « Nous arrivons au dossier brûlant d’aujourd’hui, la SPL Avenir, a reconnu Michel Dennemont non sans sarcasme, avant d’insister sur le fait qu’il ne s’agit là que d’un montant maximum et que cette somme ne sera versée qu’au titre d’une indemnité de présence. « Si je n’assiste pas aux réunions, je ne suis pas payé. Je rappelle néanmoins qu’à titre de comparaison, le président de Région touche une indemnité de 81 600 euros annuels pour la direction d’une SPL », a critiqué le maire des Avirons.

Une critique qui a soulevé un tollé au sein de l’opposition laquelle a dénoncé des « propos déplacés et une argumentation hors sujet ». Opposant au maire et leader du mouvement Volonté974 Jean-Daniel Dennemont, a proposé pour sa part que ces 6000 euros d’indemnité soient versés pour des projets en direction de la jeunesse. Une proposition jugée démagogique par le maire. A l’exception des 5 voix « contre » de l’opposition, l’affaire sera finalement votée à la majorité."

Jean Daniel DENNEMONT : Lors de ce conseil municipal d'hier soir j'ai proposé une réorientation des 6000 euros dans un fonds d'aide en faveur de l'accompagnement des jeunes des Avirons afin de permettre la réalisation de projets professionnels et de formation. Voilà une proposition concrète. Dans une période de crise où beaucoup de jeunes ne peuvent réaliser leur insertion professionnelle en raison de difficultés financières de leurs parents, cette somme favoriserait la concrétisation d'une vingtaine de projets. 

Commentaires (2)

Oups
  • 1. Oups | 27/10/2012
Vive les jeunes zavirons zot la vu nou na courage nou veu du travail pour les jeunes
Christ
  • 2. Christ | 27/10/2012
le maire i entende pas les gars zaviron. I faut arrete ek li; li moucate a nou de voyou pou ki li prende a li
nou lé jeune nou conne seulement a li change un coup

Ajouter un commentaire