Le mépris de la Région Réunion envers la jeunesse réunionnaise

Suppression bourse

Je déplore le désengagement de La Région Réunion dans l’accompagnement des élèves reçus aux concours en carrières sanitaires et sociales (ex : infirmiers,…) dans l’Hexagone.

Plusieurs parents m’ont exprimé leur désarroi en constatant la suppression de la bourse régionale existante jusqu'à récemment, c'est à dire une aide de 700 euros par mois. Le  nouveau dispositif de la Région Réunion  ne prend en charge que les  formations exercées à  l’étranger.
 

Quand un jeune réunionnais poursuit ses études en métropole, les familles doivent subvenir à d’importants frais liés à la scolarité, au logement et à la vie quotidienne. Cette décision de supprimer cette aide constitue un véritable coup porté à la formation de notre jeunesse. L'absence de cette aide empêche beaucoup d'entre eux à continuer leurs études vers la Métropole.

Face à des jeunes et des parents préoccupés, La Région Réunion n’assume pas ses responsabilités et cherche à faire porter le chapeau à LADOM : «      Jusqu’à la rentrée 2017/2018, la Région intervenait en complémentarité d’un dispositif créé et géré par LADOM spécifiquement en direction des étudiants en filière sanitaire et sociale. > LADOM versait aux étudiants 205 euros par mois et la Région 495 euros par mois. Aujourd’hui, le gouvernement impose aux collectivités de réduire leurs dépenses de fonctionnement, les obligeant à repenser leur mode d’intervention. Afin de respecter nos engagements budgétaires et au regard de la possibilité pour ces jeunes de recevoir une bourse du Conseil Régional d’accueil en Métropole, la collectivité n’intervient plus en faveur des étudiants inscrits dans les carrières sanitaires et sociale en Métropole. »

Il en ressort de la réunion organisée le 1er août 2018 à la Préfecture de la Réunion, en présence de LADOM et des étudiants accompagnés des parents, que l’argumentation avancée par la Région Réunion n’est pas crédible. Jusqu’où va le mépris envers la jeunesse réunionnaise ?

Cette bourse régionale devrait être remise en place pour faciliter le parcours de nos jeunes futurs diplômés dans le domaine sanitaire et social en France Métropolitaine.

Jean Daniel DENNEMONT (Les Avirons)

 

Région méprise la jeunesse

Précédent : Tour auto : victoire d'un avironnais Thierry Law-L...   Suivant : Des infirmiers agressés aux urgences du CHU de Sai...

Ajouter un commentaire