Le maire des Avirons, le mauvais exemple d'après le syndicat de la fonction publique territoriale

Jean-Pierre Lallemand, président du SAFPTR (syndicat autonome de la fonction publique territoriale), dénonce un "scandale en misouk" de certains élus en rappelant que la loi du 12 mars 2012 impose aux mairies d’élaborer un programme pluriannuel de titularisation des contractuels. Chaque ville doit au préalable recenser l’ensemble de ses agents non titulaires (15 à 16000 dans l’île selon le syndicat) et détecter les candidatures potentielles pour passer les concours simplifiés de la fonction publique. Le recrutement doit ensuite intervenir sur audition par la collectivité, ou par le centre de gestion, des agents qui souhaitent se porter candidats.

safptr.jpg

Le syndicat de la fonction publique territoriale dénonce la gestion des agents communaux non titulaires par le maire des Avirons (Photo clicanoo)

"Mais, certains maires ont demandé à leur DRH d’écarter tous les journaliers, c’est aberrant et arbitraire. Aux maires d’intégrer tous les agents sans n’écarter personne", poursuit le président du syndicat.  "Nous avons appris que le centre de gestion, présidé par Michel Dennemont, avait l'intention d'exclure près de 16 000 non titulaires de la possibilité d'être titularisé, via le concours simplifié. Cela au prétexte qu'ils ne sont pas en CDI"Le Quotidien du vendredi 1er février 2013, en page 12.

"On ne rêve pas, mais il y une opportunité. Nous savons bien que nous ne pourrons pas titulariser tout le monde, mais nous souhaitons un vrai dialogue et la mise en place de plans pluriannuels". Si la commune des Avirons est entre autres dans le collimateur du syndicat (ou toujours Saint-Paul), Bras-Panon est érigée en exemple. "Cette année, ce sont 28 agents sur 150 qui vont être titularisés, soit 30%. L’objectif est d’atteindre 100% dans les quatre ans", chiffre le syndicaliste. Au 31 décembre, la commune comptait un peu plus de 150 agents, hors contrats aidés, dont 82 titulaires, 55 intégrés, 87 contractuels (CDD) et 11 en CDI.

 La commune des Avirons est dans le collimateur du syndicat autonome de la fonction publique territoriale (SAFPTR) en matière de gestion de la titularisation du personnel communal.

Le maire des Avirons se découvre! Ses méthodes sont inacceptables!

SAFPTR

Précédent : Réunion du 8 février 2013 pour préparer le changem...   Suivant : Mouvement pour le changement aux Avirons

Ajouter un commentaire