La ville des Avirons a été touchée par Béjisa

Courage à tous après le passage du cyclone Béjisa qui a fait d'importants dégâts sur la Réunion. Une pensée pour ceux qui n'ont toujours pas d'eau et d'électricité.

La ville des Avirons a été aussi sérieusement touchée par ce météore qui a été l'un des plus puissants depuis Firinga en 1989. Autant dire que beaucoup de jeunes n'ont jamais connu un cyclone d'une telle intensité.

Depuis deux jours, je vais sur le terrain et je me rends compte de la force de ce cyclone. Impossible déjà de circuler lorsque l'alerte rouge a été levée car il y avait trop d'arbres jonchés au sol, de poteau de téléphone ou de panneaux obstruant le passage. Que de clôtures ou de portails âbimés par ces intempéries.

Le sud ouest a été particulièrement affecté pendant cette fameuse journée du 2 janvier 2014 qui restera à jamais gravée dans nos mémoires.

Dès la première heure où je pouvais sortir, j'ai été aux côtés des Avironnais(es). J'ai vu cet esprit de solidarité s'exercer. Chacun a donné un coup de main à son voisin. Des jeunes ont soutenu des personnes âgées privées d'électricité. 

Les professionnels aménés après la levée de l'alerte à intervenir ont été exemplaires. Je salue les employés communaux, les pompiers, les techniciens de la CISE aux Avirons, ceux d'EDF et les autres, qui ont fait le nécessaire,avec leurs moyens, pour permettre à la population de revenir progressivement à une vie normale. 

Aussi, une pensée à tous ces acteurs de notre économie qui ont payé un lourd tribut de ce passage cyclonique, notamment aux agriculteurs et éleveurs, toujours les premières victimes du mauvais temps.

Béjisa

Ajouter un commentaire