La détresse sociale est une réalité

 Ce mardi matin, une femme est entrée dans le CCAS (centre communal d'action sociale) des Avirons en vue de tout détruire.

Le local du CCAS des Avirons (Photo Zinfos 974)

Cette situation caractérise une détresse sociale. Nos familles sont de plus en plus à bout. C'est une institution sociale, le CCAS, qui est aujourd'hui attaquée. Tout un symbole!

Il s'agit là d'une  épreuve difficile à la fois pour cette femme et pour le personnel du CCAS qui a vécu ces instants difficiles.  J'espère qu'ils bénéficieront le plus rapidement possible de l'aide appropriée.

Aux Avirons, nous sommes de moins en moins épargnés par cette désespérance. Cet acte vient nous rappeler que nous devons mettre tous les moyens en oeuvre pour répondre au mieux aux problèmes rencontrés par nos familles. 

Jean Daniel DENNEMONT

Détresse sociale

Ajouter un commentaire