Face à l'épidémie de dengue à la Réunion, je déplore l'apathie de la plupart de nos parlementaires

La dengue tue en silence

La Réunion doit faire face à une double crise sanitaire.Il y a le Covid-19 et l'épidémie de dengue qui poursuit sa progression dans l'île, avec un nombre important de cas recensés et d'hospitalisations.

Les efforts concentrés dans le combat contre le Covid-19 sont nécessaires et nous devons veiller à tout relachement des consignes barrières et de distanciations sociales après le 11 mai.

S'agissant de la dengue, nous ne devons pas baisser la vigilance. Cette épidémie touche plus de 6800 cas, dont 285 hospitalisations, 768 passages aux urgences et 4 décès. Le sud et l'ouest de la Réunion sont très impactés.

L'Etat devrait mettre beaucoup plus de moyens pour lutter contre les moustiques notamment en attribuant un quota plus important de contrats aidés pour intervenir dans les ravines et les espaces publics. 

Il serait bien que nos parlementaires réunionnais soient plus offensifs dans la lutte contre cette maladie qui peut être particulièrement grave.

il y a urgence à susciter l'intérêt du gouvernement à cette maladie qu'est la dengue afin qu'il se mobilise pour ne pas revivre, en plus du coronavirus, une crise de l'ampleur du Chickungunya vécue en 2005-2006 à la Réunion.

 

Dengue

Ajouter un commentaire