Enjeux Avironnais

Enjeux Avironnais

Lettre d'information citoyenne

9 décembre 2011 Edition N°1

 

Une volonté de Changement aux Avirons

 

« Enjeux avironnais » est un nouvel espace de communication destiné aux avironnaises et aux avironnais. Nous voulons vous offrir plus de transparence sur la vie municipale aux Avirons, afin que chacun puisse disposer des informations pertinentes.

 

Il nous semble plus que jamais nécessaire de sortir de la pensée unique qui nous est imposée depuis plusieurs années. Aujourd'hui, notre ville est devenue une cité dortoir, soutenue par une politique encourageant le « tout immobilier ». Or, cette orientation pose un certain nombre d'exigences en termes de besoins nouveaux et de cohésion sociale.

 

Un autre regard basée nous est important pour construire les Avirons de demain sur de nouvelles bases.

 

Il y a urgence à introduire un concept « ville jardin » où la nature qui était le charme de cette ville reprenne droit.

 

La pause d'une urbanisation outrancière permettrait de construire les équipements structurants utiles et de développer le lien social entre tous les avironnais.

 

Cette nouvelle voie s'appuie sur les compétences des citoyens, au coeur des réalités du terrain. Chaque administré doit être en mesure d'apporter sa pierre à l'édifice. Actuellement tout est ficelé par une seule personne qui décide de tout, tout seul.

 

C'est avec vous que nous bâtirons une ville moderne animée et citoyenne.

 

Jean Daniel DENNEMONT

Conseiller municipal aux Avirons



Les divergences sur la politique du maire des Avirons

 Depuis quelques temps Jean Daniel Dennemont exprimais ses réserves sur la conduite des affaires communales. Il a exposé au conseil municipal du 4/11/2011 quelques éléments de désaccords :

-         Le manque de transparence dans la gestion des plans de carrières du personnel communal. Certains sont en contrat à durée indéterminée depuis plus de 10 ans et ne sont pas inscrits dans un parcours de titularisation tandis qu’une autre personne recrutée depuis moins de 3 ans, obtient cette avancée.

-        La gestion désastreuse du PLU, pénalisant de nombreuses familles qui sollicitaient un déclassement pour permettre à leurs enfants d’avoir un morceau de terrain pour construire une case.

-         L’accroissement de l’immobilier sur notre territoire, renforçant l’image de cité dortoir.

-         L’absence d’intérêt pour le développement du tourisme au Tévelave,

 -         Le retard pris pour s’occuper du secteur de Fonds-Maurice.

 -         La question des atsem (Ecole maternelle) n'a jamais été traitée en priorité.

-           Le désintérêt du maire en faveur de la jeunesse des Avirons.

Pour nous contacter : www.jeandanieldennemont.fr/ GSM :0692683020 /Email :jdd.avirons@hotmail.fr

 

 

Les tarifs culturels doivent être adaptés aux bénéficiaires des minima sociaux

     

Lors du conseil municipal du 4/11/2011, sur le vote des tarifs d'entrée à la salle Georges Brassens, qui devrait rouvrir prochainement, jean Daniel Dennemont a proposé un tarif adapté aux bénéficiaires de minima sociaux. Il a précisé :  « Il me semble important que tous les avironnais accèdent plus facilement à la culture. C'est difficile de venir assister à des spectacles quand on dispose de moyens faibles et qu'on doit payer l'entrée à des spectacles pour plusieurs enfants. »

Cette demande n'a pas recueilli un avis favorable de la part du maire. C'est à regretter pour ces familles aux ressources modestes.

__________________________________________

Une clause pour favoriser l'insertion

La maison de l'Emploi  (MDE) du grand sud s'engage dans un travail partenarial avec les collectivités territoriales et les société d'économie mixte (SEM) pour encourager des "clauses d'insertion" dans les marchés publics. Ainsi, une convention partenariale est signée à ce jour entre la MDE et les communes de l'Entre-Deux, Saint-Pierre et l'Etang-Salé. Jean-Daniel Dennemont souhaite que la ville des Avirons intègre cette démarche qui consiste à favoriser l'insertion des publics en difficulté.

Dans un contexte économique difficile je préconise une politique volontariste en matière d'insertion des jeunes. Le relais de l'insertion pourrait jouer ce rôle d'animateur et de fédérateur de la politique d'insertion sur le territoire avironnais. Les différents bénéficiaires des marchés attribués aux Avirons devraient introduire cette clause d'insertion. Parallèlement, il semble judicieux de développer les chantiers d'insertion où les jeunes pourraient être accompagnés et formés durant leur parcours.

 

Quel développement touristique pour le Tévelave?

     

L'aire de pique-nique du Tévelave

Le Village du Tévelave regorge d'atouts géographiques, humains et patrimoniaux.

L'adhésion à "Village créole" en 2002 était une étape i pour s'insérer à la ligne budgétaire "structuration de bourg". Gérer c'est prévoir. Là cette anticipation offre aujourd'hui des perspectives au développement touristique du Tévelave. D'où l'enjeu d'une ambition politique afin de dynamiser ce secteur. Si nous voulons accorder une dimension plus conséquente à la destination, le temps des véritables mesures doit prendre le dessus sur les "mesurettes ». ainsi, je propose de créer une salle d'exposition et d'activités qui pourrait être un pôle d'attraction pour les touristes et les habitants. Il y a aussi nécessité à améliorer en profondeur l'espace pique-nique, ainsi que le local dédié à la restauration. Pour capter la clientèle de passage, nous devons soutenir et conforter les animations touristiques. En outre, la place centrale devrait être aménagée et embellie, avec des panneaux d'indication plus visibles.

Je crois fortement dans ce développement touristique générant des emplois dans un secteur qui pourrait être porteur.

Jean-Daniel DENNEMONT

Enjeux

Ajouter un commentaire