Le Brûlé

Le Brûlé, laissé pour compte

20130611-172150.jpg

Le terrain disponible est basé à gauche de la photo. Le propriétaire de la maison jaune est favorable à un passage dans l'hypothèse d'un aménagement pour les résidents et les personnes enclavées.
20130730-095659.jpg

La maison en tôle se situe sur le terrain susceptible d'être vendu

Le quartier du Brûlé aux Avirons souffre d'un certain délaissement de la part du maire des Avirons. Cette porte d'entrée dans la ville est handicapé par un manque flagrant de places de parking car les familles ne peuvent pas se rendre jusqu'à leur domicile en raison de l'enclavement, le réseau routier est dans un très mauvais état, l'absence d'espace d'activités,...Cette négligence du maire provoque une insécurité permanente pour la vie des gens.

Cette situation là est inacceptable en 2013. Aucun n’effort n’a été accompli en 26 ans par le maire pour améliorer le cadre de vie du quartier.

Les habitants résident dans cette ruelles enclavées ne peuvent pas accéder en voiture jusqu’à leur domicile. Leurs véhicules peuvent être attaqués ou volés. En outre, nous pouvons imaginer toutes les difficultés rencontrées lors d'un décès, lorsqu'il s'agit de déplacer un malade  ou même pour transporter les poubelles ou toutes sortes de matériels, notamment dans les périodes de construction.

Je comprends pleinement l’amertume de ces riverains qui souffrent en silence de l’ignorance du maire face à ces problèmes quotidiens.

Pourtant, le maire pourrait prendre une décision courageuse. Une parcelle située entre l'impasse Caramboles et la ruelle Carméry devrait être vendue. Un propriétaire accepte le passage pour un accès pour les résidents de la ruelle Carméry, sauf qu'un projet immobilier est en cours. Si aucune décision n'est prise que ce soit dans la négociation ou autre, il n'y a plus aucune chance de désenclaver cette ruelle. Au contraire, l'inaction du maire renforcera assurément l'enclaver de ce quartier, ce qui serait une hérésie.


Le maire n’a jamais eu le courage de prendre à bras-le-corps le désenclavement de plusieurs secteurs de la commune.

Je suis sensibilisé à ce problème majeur, c’est pourquoi je propose de prendre les dispositions nécessaires et dans des temps raisonnables pour rendre aux administrés une vie bien plus agréable. La réalisation de voies  d'accès le plus à proximité des maisons de la ruelle Carméry désengorgera le secteur du Brûlé. En ce sens, je propose un aménagement de ce quartier en fonction des aspirations du quartier. Une concertation doit s'engager rapidement avec les habitants pour moderniser à l'échelle humaine le quartier du Brulé.

Jean Daniel DENNEMONT

20130730-100131.jpg

En face, les maisons enclavées de la Ruelle Carméry

20130730-101030.jpg

Une vue sur la  ruelle Carméry