Infos

Infos Avirons



Un quart de siècle, ça suffit!

Il est peut être urgent de mettre un terme au mandat du maire. 25 ans, ça suffit ! Un quart de siècle plus tard, c'est un maire usé par le pouvoir qui n'a plus d'envie pour développer les Avirons. Il expédie les affaire courantes. Il faut mettre un terme aux méthodes dépassées faites de pressions et au dictat d'un maire qui règne sans partage. Un maire devenu arrogant et méprisant envers ses administrés. Des voitures communales utilisées à des fins personnelles par les élus et le personnel communal, ça suffit!

La ville des Avirons a besoin de retrouver une démocratie qui respire ! Nous préconisons des idée pour une nouvelle gouvernance respectueuse des avironnais (es).

Pour nous contacter : www.jeandanieldennemont.fr GSM :0692683020 Email :jdd.avirons@hotmail.fr





En 25 ans, le maire a oublié Fond-Maurice

En un quart de siècle au pouvoir, le maire des Avirons a négligé le développement du quartier de Fond Maurice. Il porte seul cette responsabilité de l'inaction à Fond-Maurice. Avec d'autres collègues, Jean Daniel Dennemont s'est démené pour dynamiser ce quartier. Le maire n'a pas voulu suivre leurs préconisations pour accompagner l'aménagement de ce quartier.

LE CHEMIN CABRIS : ETAT LAMENTABLE

Le chemin Cabris est dans un état de délabrement inacceptable (Voir ci-contre). La route de Fond-Maurice, lieu de passage important est en très mauvais état. L'axe principal du chemin N°1 et ses artères sont en très mauvais état.

Le réseau associatif n'est plus soutenu par la mairie. Les activités mise en place par l'association de quartier n'ont pas pu être pérennisées, faute de local.

Cette situation n'interpelle nullement le mairie des Avirons, peu préoccupé par l'évolution du quartier de Fond-Maurice.

Pourtant, Jean Daniel Dennemont avait demandé l'inscription de ce secteur dans le dispositif « structuration de bourg et à mi-pente » en 2001. Une éligilibilité était possible. Le maire a prétexté que les démarches administratives sont trop lourdes. Ce raisonnement simpliste manque de sérieux, puisque nous avons perdu beaucoup d'argent à cause de l'irresponsabilité de maire. Aussi, en 2009, le maire avait ajourné l'inscription deu quartier à la ligne « RHI multi-sites ». Nouvelle erreur d'un maire dépassé par les évènements !

L'élu refuse cet immobilisme communal. En ce sens, « Jean Daniel DENNEMONT a pour sa part noté que le secteur de Fond Maurice méritait un projet global de développement et que sur ce dossier, beaucoup de retards étaient pris » (Procès verbal des délibérations du Conseil municipal du 03/04/2012. P7). Aussi, j'ai attiré l'attention du maire sur la nécessité de sécuriser la continuité du Chemin N°1 au niveau de la ravine éponyme. Le premier magistrat a répondu avec arrogance, prétextant qu'il n'y a pas beaucoup d'accidents !!!















Les tarifs culturels doivent être adaptés aux bénéficiaires des minima sociaux

Sur le vote des tarifs d'entrée à la salle Georges Brassens, jean Daniel Dennemont a proposé un tarif adapté aux bénéficiaires de minima sociaux. Il a précisé :« Il me semble important que tous les avironnais accèdent plus facilement à la culture. C'est difficile de venir assister à des spectacles quand on dispose de moyens faibles et qu'on doit payer l'entrée à des spectacles pour plusieurs enfants.»

Cette demande n'a pas recueilli un avis favorable de la part du maire. C'est à regretter pour ces familles aux ressources modestes.