Avec vous

Décès de M. Rivière Maxime

Je présente mes condoléances à la famille RIVIERE, et particulièrement à mon ami et collègue Lucien, suite au décès de M. RIVIERE Maxime, acteur essentiel durant de longues années dans le domaine de l'élevage.Il a été également un des pionniers du secteur coopératif aux Avirons et à la Réunion. Il a su élever la Coopérative des Avirons à un niveau intéressant  de développement dans le secteur agricole. Par ailleurs, M. RIVIERE s'est investi dans la vie de sa commune des Avirons en qualité d'adjoint au Maire. Son oeuvre restera pour toujours gravée dans nos mémoires.

jean Daniel Dennemont (15/02/2011)

http://www.cooperative-avirons.com/photos/racines36/Page12.pdf

Le peuple lybien aspire fortement à la liberté

Je tiens à saluer le courage du peuple lybien qui mène un combat difficile face au dictateur-mégalomane Mouamar KADHAFI. Après avoir subi 42 ans d'un régime dictatorial,  Les lybiens expriment une forte volonté de retrouver la liberté. Cette aspiration au changement emportera tout sur son passage. Les opposants lybiens se sont emparés d' une grande partie du pays. Les diplomates, les militaires,...osent quitter aujourd'hui leurs fonctions pour protester contre les dérives du système atroce de KADHAFI. Jespère que le colonel despote sera politiquement renversé et qu'il sera jugé de tous ses crimes commis tout au long de son règne sans partage. Plus rapide sera la chute de KADHAFI, moins la population souffrira des excès de violence perpétrés par ce régime lybien .

La lutte actuelle des lybiens pour la démocratie est exemplaire. Face à des méthodes d'une extrême barbarie, Ils mettent leur vie constamment en danger. Cette force à défendre une cause juste est un modèle pour nous tous.

Jean Daniel DENNEMONT (24/02/2011) 

Michel Dennemont 6ème vice-président du conseil général

Le Maire-conseiller général des Avirons, Michel Dennemont, est le nouveau 6ème vice-président du conseil général. Dans une période où les places ont été âprement disputées, cette vice-présidence a été naturelle puisqu'il a une certaine notoriété et une grosse expérience de la gestion de cette collectivité. Cette fonction est une chance pour la ville des Avirons. Un élu qui a un poids politique au sein de cette instance départementale peut mobiliser davantage de moyens en faveur de sa ville. Je sais que nous pouvons compter sur Michel Dennemont pour faire avancer les principaux dossiers concernant la ville des Avirons qui sont nombreux : la construction d'un deuxième pont sur la ravine du Ruisseau, la construction d'une vraie gare routière à proximité de l'emplacement des pompiers actuellement, la réalisation d'une nouvelle caserne des pompiers, la création d'un rond point sur la RD 11 et d'une nouvelle route sur le terrain de l'ex-ferme et par là même fluidifier la circulation en centre ville, la modernisation du réseau routier à Fond-Maurice, la réfection des chemins d'accès sur tout le territoire communal, l'amélioration de l'habitat des familles avironnaises,...
Bon travail à toi Michel!

Jean-Daniel Dennemont

Retour en images sur l'élection de Nassimah Dindar

Le pouvoir d'achat des réunionnais menacé!

Notre société réunionnaise traverse une crise économique et sociale. Pendant un an le chômage n'a cessé de croître. Les entreprises réunionnaises de grande importance sont aujourd'hui en grandes difficultés financières, ce qui engendre des suppressions d'emploi. Dans le même temps, la situation politique et économique mondiale a des répercussions sur le pouvoir d'achat des réunionnais. Les principaux postes de dépenses de nos ménages tels que le transport, l'agro-alimentaire, le logement ou l'habillement connaissent des hausses des prix ces derniers mois. La forte demande exprimée par la Chine et l'engouement pour le bio-carburant contribuent à cette flambée des prix. De même l'impact de la hausse des pris des produits agricoles sur l'agro-alimentaire est manifeste.

A la Réunion, nous sommes directement concernés. Le porte monnaie de nos familles risquent de subir les contrecoups des conséquences mondiales. Ce genre de situation constitue un terreau favorable pour provoquer un mouvement de colère. Un nouveau COSPAR pourrait être relancé.Une réactualisation des solutions préconisées en mars 2009. C'est pourquoi, que nous devons veiller à conserver le pouvoir d'achat de nos familles réunionnaises. Toutes les décisions prises par nos collectivités territoriales ou l'Etat méritent d'être réfléchies dans l'intérêt des réunionnais. Il ne faudra pas augmenter les impôts et les différentes taxes!

Jean-Daniel DENNEMONT

Le FC Avirons fait match nul face à la JSSP

Le match entre le FC Avirons et la JSSP s'est terminé sur le score de 2-2.  Malgré une assez bonne maîtrise du jeu, les locaux se procure la meilleure action de but de la première mi-temps, mais Suzanne loupe le coche. C'est le FCA qui à la surprise générale qui ouvre le score sur un contre favorable. Babas ne rate pas l'occasion d'ouvrir le score suite à un contre favorable.

En deuxième période les saint-pierrois sont revenus avec de meilleures intentions. Rapidement ils égalisent, puis dominent territorialement les verts qui plient en encaissant un deuxième but inscrit par Andy Sophie, entré quelques minutes auparavant. Atteints moralement, les avironnais ne parviennent plus à récupérer le ballon au milieu du terrain. La JSSP déroule son football, mais se fait surprendre par Jerry Louis, la nouvelle recrue avironnaise qui égalise à cinq minutes de la fin du match.

Les avironnais ont eu les ressources nécessaires pour revenir au score face à un adversaire qui a montré des signes de son potentiel existant.

FC Avirons

 

Cantonales aux Avirons

Je présente mes félicitations à Michel Dennemont, réélu dès le premier tour aux élections cantonales de dimanche dernier. Dans notre commune-canton, le Maire conserve son fauteuil de conseiller général. C'est un moyen pour la ville des Avirons de bénéficier des dispositifs de financement existant au sein de la collectivité départementale. Les résultats à l'échelle de la Réunion apportent quelques garanties que la majorité actuelle du département sera reconduite. L'intérêt de la ville des Avirons doit primer sur toute autre considération, et là, je compte sur  notre Maire-Conseiller général pour assurer l'avancement de dossiers qui nous concernent directement, tels que la rénovation du Pont du Ruisseau, la construction d'une nouvelle caserne de sapeurs pompiers, la construction d'une gare et d'abris bus dans un délai assez rapide, ainsi que l'appui de la collectivité pour accomplir un certain nombre de réalisations comme l'aménagement du rond-point au niveau de l'ex- ferme Fort ou l'agrandissement du relais de l'insertion.

Ce scrutin a offert aux avironnais plusieurs choix.  Dans les dix bureaux aux Avirons, le Maire arrive en tête. Le candidat de "La Réunion en confiance-UMP" continue à voir son nombre d'électeurs diminuer au fil des années. La maturité de notre électorat se confirme au fil des scrutins. Il  accorde cette victoire dès le premier tour au conseiller général sortant, tout en nous transmettant un message. Appuyons nous sur ce résultat pour relancer une dynamique ainsi qu' un travail d'écoute et de proximité auprès de nos administrés.

Jean-Daniel Dennemont

Spectacle culturel aux Avirons

 

La municipalité des Avirons, vous propose le spectacle "Ma main gauche" de la compagnie Tamam, le vendredi 1er avril à 19h à l'AFPAR.

Ma Main Gauche

Compagnie Tamam

Une subtile manipulation de mains, de mécanismes et d'objets,

ornée d'un soupçon de rêve, d'humour et de magie.

A partir de 2 ans, Durée : 30 mn, Jauge : 60 places


C'est l'histoire d'un enfant qui a du mal à accepter la différence et la maladresse de sa main gauche. Il la juge maladroite, née du mauvais côté. Il envisage de la renier, de la laisser dans le fond de sa poche, voire de la remplacer par une main plus performante.....


Réservation : 0262 38 13 40

              

Spectacle gratuit / places limitées

Analyse des cantonales à la Réunion

Le principal enseignement de ce scrutin cantonal est la faible mobilisation des électeurs. Là encore les petites communes donnent le bon exemple. La proximité des candidats avec les citoyens contribuent à ce résultat. Plusieurs Maires de ces petites communes sont réélus dès le premier tour.

La majorité départementale tire profit de ces élections puisque le rapport de force leur reste favorable. La politique départementale mise en place ces trois dernières années a été fructueuse. Elle récupère un siège au Port, mais perd un à Saint-Philippe. A Saint-Paul,elle devrait reprendre trois sièges au minimum à la Droite UMP d'ici dimanche prochain. Les quelques postes soit disant menacés sont en bonne voie d'être conservés comme au Tampon où Vlody était en danger. 

"La Réunion en confiance -UMP" sort grande perdante de ce premier tour de scrutin. A quelques exceptions près, l'élection d'Olivier Rivière à Saint-Philippe ou l'avance de Cyrille Hamilcaro à Saint-Louis, la plupart de ses candidats ont été laminés dès le premier tour en obtenant des scores pitoyables ou ont été repêchés pour aller au second tour. L'implication du président de la Région dans le choix des candidats se révèle être un échec. Cette volonté de proposer de nouveaux  candidats à l'UMP, souvent des inconnus, n'a pas été gagnante.  Un an après sa victoire surprise à la Région, Didier Robert n'a pas réussi à transformer l'essai. Cela montre que la population réunionnaise a souhaité un changement de personne à la tête de la Région, sans forcément adhérer à un projet politique.

Il est à noter également des résultats de dimanche dernier, le retour en grâce de deux anciens Maires de grandes villes, qui n'avaient jamais été battus par le suffrage universel. Deux personnalités qui entretiennent une relation de proximité avec les habitants. Le contact régulier avec le terrain a payé, malgré l'absence de soutiens des grands partis traditionnels.

Je pense qu'on se dessine vers le renouvellement de la majorité départementale actuelle, où il n'y aura que quelques aménagements au niveau de la répartion des vice-présidences. J'espère que les deux grandes collectivités territoriales pourront travailler en meilleure collaboration à l'avenir, et cela dans l'intérêt de la Réunion.

Jean-Daniel Dennemont

40 000 familles réunionnaises privées de prestations sociales

La mise en place du Revenu de Solidarité Active (RSA) a engendré une charge importante de travail au niveau de la caisse des allocations familiales (CAF). Cet organisme a été incapable de prévoir cette situation inacceptable où environ 40000 n'ont pas perçu leurs allocations. C'est seulement maintenant que la CAF renforce ses effectifs d'une cinquantaine de personnels pour faire face à ce grave problème.

Les logiques de démantèlement du service public se répercutent à tous les niveaux. Aujourd'hui, ces familles réunionnaises qui pour une grande majorité vivent dans la précarité financère, sont victimes d'un dysfonctionnement de la CAF à la Réunion.

Je demande à ce que la CAF soit beaucoup plus réactive afin de permettre aux allocataires de percevoir dans des temps raisonnables leurs ressources.

Jean-Daniel DENNEMONT

La fin de la surrémunération des fonctionnaires?

La Ministre de l'outre-mer a évoqué discrètement la surrémunération des fonctionnaires outre-mer lors de son dernier séjour en mai à la Réunion. Elle a lâché,  la phrase suivante, dixit le JIR du 30 mai 2011 : "ça ne va pas rester comme ça, ça doit bouger. Il va se passer quelquechose...". Elle aurait laissé entendre que seuls les nouveaux fonctionnaires serait concernés.

Je crains que certains laissent passer l'élection présidentielle de 2012 pour remettre sur le tapis cette question. Plusieurs rapports venant du député Marc Laffineur, puis de Jean Arthuis, ont pointé la nécessité de rediscuter de la surrémunération outre-mer. Mais toute discussion sur ce sujet s'est transformée en grande mobilisation des réunionnais en 1979 et en 1997, où je faisais partie des 15 000 personnes qui se rassemblaient tous les jours pendant trois semaines.

Ce complément de salaire injecte au moins 800 millions d'euros par an dans l'économie réunionnaise. Beaucoup d'emplois découlent de ces ressources supplémentaires. Même si cette remise à plat devrait toucher notamment les nouveaux arrivants, il sera compliqué de cohabiter des professionnels de niveau équivalent avec une grande disparité de salaire. Voilà des raisons qui me préoccupent aujourd'hui et qui font que je préfère une revalorisation des salaires du privé vers le haut au lieu de niveller le salaire des fonctionnaires par le bas.

Jean-Daniel DENNEMONT

Une majorité départementale qui se renforce

La majorité départementale sort renforcée de ces élections cantonales 2011. Ses principales composantes, la droite sociale, le Modem, le PS et le PCR ont réussi à distancer "La Réunion en confiance". Elle devrait dégager une majorité de travail pour les trois prochaines années. Cette victoire ne doit pas être entâchée par des considérations politiciennes. J'invite Mme Bello à davantage d'humilité car ses propos tenus récemment ne sont pas rassurants, mais même sans ses représentants une majorité peut être trouvée. J'ai noté tout de même que Mme Némazine, élue à St-Paul, semble plus proche du positionnement du PCR.

L'électorat réunionnais s'est prononcé avec responsabilité. Les réunionnais ont choisi des représentants de proximité. Des candidats au fait de leurs préoccupations. C'est en ce sens que deux anciens maires qui se sont distingués par le passé en raison de leur approche du terrain ont été élus. Ils ont sanctionné des candidats qui ont commis des erreurs et qui se sont éloignés du peuple. Ils ont exprimé une volonté de changement lorsque cela est nécessaire. "La Réunion en confiance" a subi un échec. Son plus mauvais résultat est celui du Tampon, ville du Président de la Région.

Ce choix des réunionnais d'accorder une large majorité aux forces de progrès est un message pour répondre aux inquiétudes et aux attentes existantes. L'institution départementale a su suppléer les négligences de l'Etat Sarkozy,  grand organisateur de la casse sociale. Elle sera un acteur essentiel de cohésion sociale à la Réunion.

Jean-Daniel Dennemont

L'essence augmente de 5 centimes!

Lors d'une réunion ce jour, des membres de l'observatoire des prix et des revenus, le prix du gazole et du sans plomb augmentent de 5 centimes d'euros. On retrouve là le  niveau de 2008 pour le gazole et on dépasse ce niveau pour le sans plomb.

- Le super passe de 1,53€/l à 1,58€/l
- Le gazole passe de 1,20€/l à 1,25€/l
- Le prix du gaz passe donc de 20,14 euros à 20,43 euros.

Les prix des produits pétroliers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du décret n° 1333 du 8 novembre 2010 qui constitue le nouveau cadre de détermination des prix hydrocarbures. Ce régime obéit à deux règles :
- se conformer aux conditions réelles du marché,
- assurer la plus totale transparence sur la formation des prix.
 
 La situation mondiale a de fortes répercussions sur le pouvoir d'achat des réunionnais. Tout le combat mené par le COSPAR semble très loin. La vigilance s'impose davantage aujourd'hui car les prix ne cessent d'accroître dans différents secteurs. Une mobilisation des réunionnais ou même une grosse colère pourraient être envisagées si la situation se maintient en l'état. Le Préfet doit aussi prendre en compte cette souffrance actuelle de nos compatriotres qui subissent la crise et la cherté de la vie.
 
Jean-Daniel DENNEMONT